mercredi 8 février 2017

Cendrillon (niveau maternelle)

Je suis décidément fan de la collection "contes et comptines à toucher" de chez Milan, que je trouve vraiment super pour aborder les contes classiques avec les tous petits niveaux.

Cette fois-ci, je me suis intéressée au conte "Cendrillon": 




Voici les exercices que j'ai fait sur cet album :









(tous niveaux : on peut découper le nombre de pièces que l'on veut)

















Reconstituer Cendrillon en lettres mobiles avec passage des lettres capitales aux lettres en script (niveau MS/GS)









Entourer les personnages (niveau PS/MS/GS)




mardi 20 décembre 2016

Dictées niveau CE1

L'étude de la langue, c'est un bien grand mot avec mes élèves, pour qui c'est très difficile. Mais bon, j'essaie d'en faire un peu, et surtout de simplifier au maximum.
Voici mes dictées CE1 (dictées de mots essentiellement), réactualisée et remaniée. 
Dans l'idéal, il faudrait leur faire apprendre un numéro par jour.




dimanche 4 décembre 2016

Les docs du mois de novembre de la CPB

Dernière ligne droite, période chargée, entre livrets, bricolages de Noël .... Vous voulez vous détendre? Venez découvrir les docs du mois de novembre, sélectionnés spécialement pour vous!
Et n'oubliez pas qu'un petit commentaire donne le sourire à tout le monde!


Pour découvrir les docs du mois de novembre :


logo_cpb_grand 

Bonnes visites!

mercredi 16 novembre 2016

Les nombres déguisés et gestuels

J'ai 2 élèves qui ont de gros soucis de mémorisation des nombres écrits. 
Ils avaient aussi des difficultés pour les lettres, mais les connaissent bien maintenant grâce aux Alphas et aux gestes Borel-Maisonny.

Du coup l'orthophoniste de mon centre m'a conseillé de tenter de les aider à mémoriser les nombres avec des gestes.

Problème: les seuls gestes qui existent à ma connaissance pour les nombres sont les doigts (1 doigt, 2 doigts, 3 doigts etc.). Or mes élèves n'y arrivent pas.

Du coup j'ai inventé des gestes! Et j'ai associé des dessins.

Comme mes élèves connaissent les nombres de 1 à 4, je n'ai fait des dessins/images que pour les nombres de 5 à 16.

Les voici:





Je les ai découpés sous forme de bande numérique à afficher.



Voici les gestes à associer:

- 5: on met la main sur la tête (le 5 a une casquette, car pour l'écrire, je leur dis : "On descend, on fait un gros ventre et après on met la casquette")

- 6: on fait le geste d'un serpent qui rampe sur la table (le dessin est un serpent qui s'enroule)

- 7: on fait le geste d'un bec de canard (ça fait un peu comme un sept, bon oui je sais il faut avoir de l'imagination):




- 8: on fait des lunettes sur nos yeux avec les mains

- 9: on fait comme si on avait une queue

- 10: on fait les bras de danseuse (le 1 c'est corps de la danseuse bien droit, et le 0 c'est ses bras)

- 11: on fait le geste "on" de Borel-Maisonny, car la sorcière a une verrue sur le nez

- 12: on se caresse la joue (on caresse le cygne car il est doux)

- 13: le geste du "t" de Borel-Maisonny (on tire la ficelle du petit train)

- 14: pas de geste mais on crie "quAAAAAAAAAAAAtorze"! Car on dévale la pente à toute vitesse et que ça fait peur

- 15: même geste que pour le 5 (à ne voir que quand le 5 est bien acquis par contre)

- 16: même geste que pour le 6 (à ne voir que quand le 6 est bien acquis)


vendredi 11 novembre 2016

Apprendre à lire avec l'imprégnation syllabique

Depuis mon stage sur les troubles des apprentissages, j'ai un peu changé ma façon d'enseigner la lecture à mes élèves de niveau CP. 
J'utilise toujours la méthode "À coup sûr":





Mais je rajoute (en amont de chaque leçon d' "À coup sûr") une bonne dose d'imprégnation syllabique.
Le principe n'est pas de moi, mais de Dominique Garnier-Lasek, orthophoniste. Sa méthode est disponible chez Orthoédition. La voici (cliquez sur l'image pour y accéder):
Le principe est en gros de faire automatiser la lecture des syllabes, pour ensuite pouvoir lire plus facilement des mots, en utilisant un code couleur pour mettre en valeur ces syllabes: la première syllabe du mot en rouge, la deuxième en bleu, puis la troisième en rouge, etc. Les lettres muettes sont en gris.


Corinne Galet, la formatrice qui a animé le stage dont je parle plus haut, a mis en ligne une démarche utilisant l'imprégnation syllabique ici:


Je m'en suis très fortement inspirée, en créant des fiches d'imprégnation syllabique pour mes élèves, qui respectent la progression d'"À coup sûr".


Voici ma démarche:

- lecture d'étiquettes avec les syllabes. Moi je plastifie et je découpe les syllabes et je les mets dans une boîte, pour chaque élève (comme ça je peux différencier le contenu). Au fur et à mesure qu'on avance dans la méthode, je rajoute d'autres syllabes (na ne no no nu né etc.), ce qui fait que la boîte est de plus en plus remplie.
Je mets aussi dans cette boîte les mots outils vus au fur et à mesure (toujours en suivant la progression d'"À coup sûr"), d'une couleur différente (chez moi ils sont verts)


- dictée de ces étiquettes (sur ardoise ou sur ordinateur)


- lecture de pseudo-mots contenant ces syllabes, en suivant le code couleur: rouge pour la première syllabe, bleu pour la suivante, puis rouge à nouveau, etc. Par exemple : lolu  ilalu...


- lecture de vrais mots contenant exclusivement ces syllabes, toujours avec le même code couleur (et en mettant les lettres muettes en gris): allo  lola   a...


- dictée de ces pseudo-mots et vrais mots (toujours sur ardoise ou à l'ordinateur)


- Les faire jouer sur ordinateur aux excellents jeux du site Cliclire, qui utilisent l'imprégnation syllabique aussi (aller dans sons simples à gauche): http://cliclire.free.fr/



- Passer au fichier d'"À coup sûr", et à mes exercices complémentaires.



Et voici mes fiches (pour l'instant je n'ai fait que pour les sons simples, le reste viendra plus tard), dont voici un exemple :








Attention: par mesure de facilité, j'ai mis tous les mots outils ensemble, mais il ne s'agit pas de les présenter ensemble! J'en rajoute à dose homéopathique, en suivant la progression d'À coup sûr. Par exemple, les mots "un" et "une" arrivent avec les syllabes "va ve vi vo vu vé". Puis "il" et "elle" arrivent avec "ma me mi mo mu mé", etc.

Autre remarque: mes élèves (qui ont pour la plupart des troubles visuo-spatiaux) confondent beaucoup le "b" et "d". Du coup j'ai rajouté un code couleur pour ces 2 lettres, celui des Alphas:
- les syllabes avec "b" sont en marron (comme la botte)
- les syllabes avec "d" sont en rose (comme la dame avec un gros derrière).
Et ils ont constamment les affiches et marque-page d'Elau (seulement pour b/d, je ne mets pas p et q, vu qu'ils ne connaissent pas encore le q):